A propos de moi

A propos de moi

Je m’appelle Bernard, j’approche du demi-siècle et je suis en colère. Na ! Jai été « enlevé » (pas par des extraterrestres !), mais cela fait « mieux » pour l’administration, à mes parents à l’âge de trois. Après un passage en foyer, j’ai été élevé (pas comme du bétail) par une famille modeste dans le Nord de la France.

J’y ai appris à me débrouillé tout seul et dans plein de domaine, j’ai même appris à coudre et à tricoté. Pour le tricot, ça ne m’a pas encore servi mais vu mon âge, je vais y repenser. Oui, j’ai un problème avec mon âge et aussi avec la mort, mais c’est un autre sujet de conversation….

Je suis quelqu’un de gentil, de posé, de logique et très carré dans ma tête. Je suis sérieux, trop séreux au gout de beaucoup de gens, et je sui un intuitif, un très grand intuitif. Je ressens les choses et je fais confiance à mes intuitions. Je m’occupe de personne, je n’aime pas que l’on s’occupe de moi alors j’en fais autant.

Enfin, puisque l’« administration » ne voulait pas que je fasse de longues études en mathématique, je suis rentré à l’école hôtelière. J’y ai eu deux CAP et deux BEP. Enfin, presque !

Je suis parti de ma région, ouf ! Et j’ai travaillé quatre ans à Paris. Puis je suis parti quatre autre années à Monaco et après j’ai voyagé de saison en saison dans les pays limitrophe de la France. Angleterre, Italie, Espagne, Marseille, oui, oui, c’est aussi un pays limitrophe !

Enfin, à l’âge de 30 ans, j’ai posé mes valises et je suis devenu coresponsable d’une entreprise de 27 employés. C’était génial ! J’étais le préféré des salariés et le boulot me plaisait. Je travaillais sans compter, le soir, le Dimanche et le Lundi alors que la boutique était fermée, j’ai innové beaucoup dans cette entreprise et cela se voyait sur le chiffre d’affaire.

C’est là, que j’ai rencontré ma femme. Une petite femme qui a dix de moins que moi. Nous nous sommes aimé, nous avons fait trois enfant, Domitille 13 ans, Ombeline 9 ans et la prunelle de mes yeux, mon fils de trois ans.

A l’époque, j’ai repris mon premier travail, j’ai ouvert deux restaurants l’un après l’autre. Le premier était une sorte de petit restaurant avec le plat du jour. J’y ai fait ma clientèle et ensuite j’ai ouvert l’autre en partant avec certains clients, surtout des anglais puisque j’ai la facilité de la langue. C’était un restaurant semi-gastronomique. Un peu plus en haut de gamme. Ça a démarré sur les « chapeaux de roue », comme je puis le dire. De toute façon, ce que je touche, en général j’en fais de l’or, c’est dans ma nature.

Malheureusement, la santé n’a pas suivi. J’ai été opéré d’une hernie discale en urgence, et cela a très mal fini. Je suis handicapé à vie ! Merci mon chirurgien ! Enfin il faut faire avec, alors je suis reparti dans le Nord pour faire une formation pour un BAC Pro comme dessinateur de projet, adjoint aux architectes. Puis nous sommes, car j’avais emmené la petite famille pour plus de deux ans, revenu dans la Charente et Poitou, Niort pour être plus précis.

La sécu ne voulant plus me voir sur le marché du travail, cette formation très chère ne m’a servi à rien. Cela fait une dizaine d’année que je suis chez moi.

Nous avons acheté une maison, il y a deux ans maintenant. Et c’est là que tout à commencé. Pendant les petits travaux de la maison, je regardais le Web pour passer le temps et m’occuper un peu. Il faut dire que l’on n’a pas de famille et aucun ami. Nous ne pouvons offrir l’apéro et en fermant le restaurant, j’ai perdu tous mes amis. Si ceci est le bon mon, Amis (profiteurs oui !).

Enfin, nous vivons tranquilles, sans vagues. Les enfants sont là pour nous occuper et nous faire rire. Ils grandissent vite, où on vieilli trop vite. (Encore un problème avec mon âge !)

Et c’est à cette période que j’ai eu une mésaventure, qui m’a horrifié à en claquer des dents. La peur de ma vie, et je pèse mes mots. Une peur incontrôlable, J’avais beau m’enfouir dans les draps, je claquais des dents.

Est-ce que cela vient de ma nouvelle habitude, je le pense.

Vous savez comment cela est sur internet, vous commencez avec une idée et vous finissez avec autre chose. De page en page, vous changez de sujet. J’avais tapé un truc sur Youtube et j’ai fini avec les Ovni. (Ovni est invariable et ne prend pas d’S). Donc je regarde et je m’intéresse aux extraterrestres en même temps, puisque c’est presque le même sujet. Rien n’est prouvé, rien n’est prouvable pour l’instant, mais on écrit beaucoup sur, alors qu’il devrait en être rien puisque ça n’existe pas !

Enfin, ça ma pris, j’y ai mis le petit doigt, la main, le bras et tout le bonhomme. J’ai passé des heures sur le sujet. D’accord, il y a énormément de Copié/collé de site. Pourquoi ouvrir un site qui ressemble à l’autre, je n’ai pas encore trouvé.

Avant cela, à des moments perdu car je passe beaucoup de temps sur mon ordi, je me suis attardé sur le Livre Jaune, je devrais dire les livres et j’aimerai savoir où sont les deux manquant, c’est trop croustillant ! Puis j’ai regardé les Projets « Camelot » et « Avalon » de Cassidy et Brian. Ils interviewent des gens qui dénoncent ce que cache le gouvernement de l’ombre et ce qui se fait dans les « Black Projet » (les Projet Noir), c’est très croustillant aussi.

Donc nous en étions à nos aliènes. En parcourant, car je fouille énormément, les sites, je suis tombé sur un document « Word ». Des centaines de pages présentaient les unes se déroulant aux autres. Pas du tout pratique à visualiser. Ce document est une liste et ses détailles, sur tous les extraterrestres.

Ce travail est mal présenté. Avoir passé autant de temps et personne pour le lire, quel dommage.

Je suis orienté, je vois bien que ce n’est pas ma décision complète. On me le demande. Comment ? Je ne pourrais pas le définir, ça se sent.

Je suis quelqu’un de logique, de posé et je pense que je réfléchi parfois trop avant de prendre une décision. Mais là, c’est intuitif, et je suis quelqu’un de très intuitif. On me demande de reprendre ce travail, de le traduire puisqu’il est en anglais et que l’ordinateur traduit les pages de sites mais pas les documents « Word ».

J’ai donc commencé ce travail, mais j’y ai rajouté toutes les civilisations que j’ai pu trouver sur le net. Je parle de civilisation, c’est chiant à taper mais c’est plus respectueux que « Race », qui fait vraiment animale.

Ce n’a pas été rien à faire, j’y ai passé quatre mois complet. Ce ne sont pas moins de 330 civilisations de répertoriées. J’y ai appris beaucoup de choses. Il y a une trentaine de « Petits Gris » différents, les Reptiliens sont nombreux et il ne faut pas les mélanger. Enfin, j’ai trouvé beaucoup de choses croustillantes, comme je dis.

Ce travail fini, j’ai ouvert un site où il n’y avait que les extraterrestres.

J’ai ouvert un Forum, mais cela ne fonctionne pas. Je suis seul dans ma solitude. Déjà, ce n’est pas un sujet de conversation avec ma femme. Aujourd’hui, on vit l’un à côté de l’autre et non plus l’un pour l’autre. Puis, la religion fait qu’elle ne parle pas de ça, et sa famille encore moins. Comme je n’ai pas de famille, je suis seul. Je n’ai pas d’ami, je suis seul. Je suis vraiment seul dans ma solitude !

M’enfin, comme dirait l’autre ! J’ai un taux de fréquentation d’une cinquantaine de personnes, avec des pics de presque une centaine le week-end et j’ai même fais un super score en Août avec 516 visites, quel record !

Puis j’ai continué à regarder ce qui se faisait encore sur internet. Là, j’y ai trouvé les « Branton Files », les dossiers de Branton et ses dossiers appelés « Les Pléiades ».

Bien sur, mes mésaventures ont continué pendant ce temps. Il fallait que je fasse un peu attention à moi, pour savoir qu’ils étaient passés par là. Je ne suis pas né de la dernière pluie, ça se voit, ça se sent. Mais je n’y peux rien !

Tout en feuilletant internet, j’ai eu une « autosuggestion » proposé par un sentiment poussé que je devais faire quelque chose. Ce quelque chose à avoir avec ce que je lis tous les jours en ce moment.

Le premier document et les dossiers de Branton, ainsi que les dossiers des Pléiades qui sont faits par la même personne, où devrais-je dire, pour être plus précis, par le même couple, car ils travaillent à deux et partagent la même passion.

C’est pour cela, tant que je n’aurais pas refait tout à ma main, je ne mettrais jamais de pub sur mon site. Ce n’est pas mon travail et je n’ai pas de pain à gagner sur le travail des autres.

Là, je suis énervé, c’est la deuxième fois qu’ils me font le coup, mais là je ne me laisserai pas faire. Je dois voir mon médecin et que je règle cette affaire au plus vite. Ça devient dangereux pour les enfants, je ne pense pas qu’à moi, j’ai des enfants et je ne veux pas qu’ils s’en prennent à eux.

J’ai la tête ouverte. C’est un vrai champ passait au bistouri. Je suis ouvert du dessus et cela redescend sur les côtés. J’ai une ouverture sur le devant du crâne, une autre qui redescend par derrière à la droite de ma tête et sur la gauche, j’ai une ouverture à l’horizontale qui part de l’oreille et va devant. Sans compter que j’ai trois blessure positionnelle. Ils ont dû me tenir fermement, mais j’ai dû me débattre comme un fou et j’ai des blessures dû au frottement de ma tête sur du tissus ou autre.

J’en ai marre et je suis en colère, il faut que je vérifie les enfants mais comment faire sans éveiller les soupçons. Personne n’est conscient, à par moi. Nous sommes enlevés par des extraterrestres et j’y suis certainement pour quelque chose. Mince, flute, zut, crotte, merde quoi !

J’y peux rien, ils sont trop fort pour nous. Ce n’est pas normal, qu’ils m’enlèvent pour mon sperme, je ne dis rien même si je n’en pense pas moins, mais m’ouvrir le crâne, c’est un peu gros. Je n’ai rien demandé, et qu’est-ce qu’ils font dans ma tête, c’est tout de même la deuxième fois !

Jamais deux sans trois ! Il faut que mon médecin fasse une déclaration sur l’honneur de mon état et je porte plainte ! Contre l’état, c’est lui qui est responsable, et c’est lui qui a passé des accords pour que cela arrive.

D’accord, c’est assez récent pour la France, mais ce n’ai pas unique. Dix pour cent des Américains se font enlevés par des aliènes, aidés par l’armée, c’est encore mieux. Des humains qui aident des aliènes à kidnapper d’autres humains, sans compter les disparitions, ça c’est une autre histoire. Que font-ils avec les gens qui ne reviennent plus.

Voilà, j’en suis là. J’espère que vous comprenez plus de choses. Je ne suis pas un membre du gouvernement qui souhaite tester les autres et diriger les discutions. Je suis un simple civil qui réfléchi et qui apprend. Maintenant, la grande question : Qui veut être mon ami ? Il y a assez de matière pour discuter le bout de gras.

                                                         Bernard, le solitaire