BERENICIAN

Données Astronomiques : Dans la Constellation du Coma de Bérénice.

Apparence Physique : HUMAIN

Renseignements sur le dossier :

  • Témoins : Document SEALS (sur le Web),
  • Témoins : Paul La Villa.

Fiabilité : Bonne

Sources : Informations recoupées par ces deux sites et l’article ci-joint.

 

 

Bérénicien :

Le Coma de Bérénice est le nom d’une Constellation qui est connue pour ces nombreuses galaxies, qu’elle contient. Le contacté Paul La Villa, au Mexique, dit qu’il a eu des contacts fréquents avec des humains avec un air étrange. Pendant les années 50, il dit qu’ils lui ont indiqué qu’ils venaient d’une planète dans le système solaire, dans la Constellation du Coma de Bérénice.

Certaines des photos que Paul La Villa a prises en 1963, de leurs vaisseaux spatiaux, ont été le sujet de beaucoup d’investigations. (Et de conflits !)

18 AVRIL 1965, BERNALILLO, NOUVEAU MEXIQUE, USA, PAUL VILLA:

Bref résumé de l’événement et des suites:

Paul Villa, alias Apolinar Alberto Villa Jr., a prétendu être en contact avec des hommes et des femmes de l’espace depuis 1953 et à partir de 1963 il a produit des séries entières de photos des soucoupes volantes alléguées pour prouver ses dires. Les images ont été étudiées par le projet Bluebook de l’Armée de l’Air des USA, par le Ground Saucer Watch, et d’autres, et se sont révélé des supercheries utilisant de petits modèles réduits suspendus par des fils.

Cependant, ses images et expériences alléguées sont encore de temps en temps publiées comme s’ils s’agissaient de choses honnêtes.

Tel est le cas d’un contact allégué près d’Albuquerque, Nouveau Mexique, le jour de Pâques, le 18 avril 1965, à 16 heures, dans lequel Villa a prétendu avoir été appelé par télépathie par les gens de l’espace à un endroit près de Bernalillo, où il dit avoir vu atterrir une soucoupe de 45 mètres ou 90 mètres de diamètre sur un trépied télescopique, qui a mis le feu à un buisson avec un rayon, éteint le feu avec un autre rayon, et avoir crée une « mini-tornade » pour faire la démonstration que les gens de l’espace peuvent aussi contrôler la météo.

Villa a prétendu qu’après l’atterrissage de la soucoupe, il a parlé pendant presque deux heures de sujets personnels et généraux avec les occupants, qui, a-t-il dit, sont comme les terriens, juste plus beaux. Les hommes de l’espace lui ont dit que les astronautes White et McDivitt qui avaient rapporté voir un OVNI dont on a pensé que c’était le satellite Pegasus avaient vraiment vu un vaisseau spatial extraterrestre, et qu’il devrait cesser de fumer parce que le tabagisme n’est pas bon pour recevoir des messages télépathiques. Les gens de l’espace, qui selon Villa venaient « de la constellation de Coma Bérénice« , ont également dit que le gouvernement des Etats-Unis ne publiera pas les photos de mars par la sonde Mariner 4, parce qu’elles montrent les stations de pompage pour les systèmes des canaux sur Mars.

Récit :

GABRIEL GREEN:

Gabriel Green indique que pour une deuxième série de photos, Villa a été guidé par télépathie à un autre secteur près de Bernalillo, Nouveau Mexique, à environ 15 miles au nord d’Albuquerque, le dimanche de Pâques du 18 avril 1965. Le vaisseau vu dans ses photos 1,2 et 3 a projeté un rayon qui a causé un petit feu de broussailles. La fumée du feu est visible, plus clairement en couleur, dans les arbres juste au-dessous de l’engin, et juste au-dessus et à la gauche de la porte à rabattement arrière du camion de Villa. Dans une photo ils ont brûlé légèrement un sommet d’arbre au moyen d’un rayon dirigé depuis le vaisseau pour faire une démonstration de certaines de leurs possibilités.

Le vaisseau a atterri et Villa a estimé qu’il faisait 300 pieds de diamètre. Il a avait un train d’atterrissage à trois pieds télescopiques, qui dépasse du fond de l’engin dans certaines des photos.

Les trois membres d’équipage avaient les cheveux brun clair et la peau tannée, ils semblaient avoir environ 5 pieds 8 pouces ou 5 pieds 9 pouces de taille et Villa a parlé avec eux pendant presque deux heures de sujets personnels aussi bien que des affaires générales. Ils lui ont indiqué que nos astronautes, Edward White et James McDivitt, sur leur vol GT-4 maintenant célèbre, avaient vraiment vu un vaisseau spatial quand ils ont rapporté avoir vu un objet comme Pegasus. Ils ont également dit que notre gouvernement ne publiera pas les photos de Mariner-4 parce qu’elles montrent les stations de pompage pour les systèmes des canaux sur Mars. Ils ont ajouté que d’ici à 1966, 17 nations auront la bombe atomique. Villa indique qu’ils ont conversé en espagnol, sa langue maternelle, et en anglais. Sur leur conseil, a dit le Contacté, il a cessé de fumer afin d’augmenter sa capacité de recevoir des communications télépathiques.

TIMOTHY GOOD:

L’auteur discute des affirmations de contacts extraterrestres par Apolinar « Paul » Villa, 1916-1981, et indique qu’un troisième contact a été revendiqué, avec une série de photographies, qui s’est produit le dimanche de Pâques du 18 avril 1965, à environ 16 heures dans un secteur à 20 miles au sud d’Albuquerque près du lit du Rio Grande, un secteur visité par Tim Good avec Paul Villa en 1976.

A un moment le vaisseau dont Villa a indiqué à Good qu’il avait environ 150 pieds de diamètre, a projeté un faisceau de lumière qui a causé un petit feu de buisson, un « buisson ardent » biblique, puis un faisceau différent a été tiré et a éteint ce feu. Good dit que la fumée du feu est visible dans les arbres juste au-dessous de l’engin, et juste au-dessus et à gauche de la porte à rabattement arrière du camion de Villa sur une des images. L’engin a également produit une « tornade miniature » faisant sembler floues les branches inférieures de quelques arbres. La turbulence était si forte, a dit Villa, qu’il a pensé que lui et son camion seraient balayés mais soudainement le vent cessé, comme s’il « avait été éteint », et l’air environnant est devenu tout à fait chaud et il y avait un silence de mort.

Tim Good indique qu’en se basant sur la transparence brouillée atmosphérique ou effet « d’épaississement », par lequel un objet devient de moins en moins bien défini sur une photo s’il est plus loin, l’examen des photographies de Villa indique un grand engin à distance considérable de son appareil photo.

Le vaisseau a atterri sur un train d’atterrissage trépied télescopique qui peut être vu dépassant du fond de l’engin dans deux photos. Trois membres d’équipage avec les cheveux brun clair et la peau tannée, d’environ cinq pieds huit pouces de haut, ont parlé avec Villa pendant presque deux heures de sujets personnels aussi bien que des affaires générales.

« UFO GEHEIMNISSE »:

Le bulletin allemand indique que le 18 avril 1965, Paul Villa a été invité une deuxième fois pour un rendez-vous de photographie près de Bernalillo, à 40 kilomètres d’Albuquerque. Un disque a démontré comment il a brûlé un petit arbre avec un faisceau et comment il ensuite arrêté ce feu. Le disque est accompagné de trois petites boules, chacune est une « boule de télémétrie. » Villa prend des photos, discute deux heures en Espagnol avec les occupants de l’OVNI.

Il est intrigué par une formation de nuage, qui a la forme d’un indien couché sur le dos. Les hommes de l’espace lui expliquent par télépathie: « nous avons toujours protégé les Indiens puisque les Hopis et les Navajos ont une fonction importante dans la nouvelle ère. »

Villa indique que cela lui rappelle que le symbole des Navajos a la forme d’une soucoupe volante. Dans une autre démonstration, l’OVNI produit même une petite tempête de sable, comme preuve qu' »ils » peuvent également contrôler la météo.

GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L’ufologue indique que le 18 avril 1965 aux USA, Nouveau Mexique, Paul Villa a pu faire une seconde série d’images et a été embarqué à Bernalillo. Une soucoupe a fait une démonstration aérienne et elle a incendié un arbre avec un rayon bleu. Elle était accompagnée de trois projectiles ronds qui fonctionnaient en tant que télémètres. Villa a pris des clichés et s’est entretenu un court moment en espagnol avec l’équipage.

L’ufologue indique que la source est « Mitarbeiter, ‘Ufo Geheimnisse’, Berlin, Januar 1998. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s