ELOHIM

Données Astronomiques : De la Constellation du Lion.

Apparence Physique : HUMAIN

Renseignements sur le dossier :

  • Témoins : Document SEALS (sur le Web),
  • Témoins : Patrick Schifferling.

Fiabilité : Bonne

Sources : Informations recoupées par ces deux sites et les témoignages et articles ci-joint.

 

Elohim :

Egalement désigné sous le nom des Fondateurs ou du Raeils et censément, il y a un lien avec Raeilism, un type de mouvement religieux,  par Claude Vorilhon et Brigitte Boisselier. Soyez très versé à l’élevage génétique croisé et concevez, mais ils révèlent dans beaucoup d’autres Plaes pas moins la Bible selon lesquels vous lisez.

1       Elohim est l’un des noms donné à un Dieu. Parler grammaticalement le mot « Elohim » est un pluriel, et se rapporte donc à une association collective. Habituellement il est employé pour indiquer le créateur et les forces angéliques, comme décrit en chapitre 12 de la Révélation.

2       Le premier Dieu de chose créé était les pères ou les fondateurs créatifs, ou simplement « les Créateurs ». Ils sont responsables de la création. A.K.A. l’Anunnaki, le Vedas, l’Anakim, le Nefilim, Jehovah et les fils d’un dieu.

Cette race extraterrestre a fait son apparition sur  la Terre, il y a des millions d’années. Ils venaient d’une planète de notre propre système solaire, qui satellite autour du Soleil une fois tous les quelque mille ans. (Egalement appelé la 12ème planète) Ils ont génétiquement changé leur ADN pour arrêter le processus de vieillissement et pour sembler être « immortel ».

Ils ont mélangé leur ADN à l’homme primitif afin de créer une race Slave pour les aider avec leurs efforts d’exploitation sur cette planète. Certains des membres de cette race a essayé d’aider les humains, leur donnant la capacité de se reproduire et essayant d’enlever le processus de vieillissement de leur ADN. Ces aides rebelles à l’humanité contre les plans des chefs d’Elohim, ont voulu maintenir l’homme subalterne. En faisant ceci, ils, avec n’importe quelle tentative de libérer l’humanité de l’asservissement des manipulateurs de l’humanité, ont été marqué « Evil » ; une des quelques espèces extraterrestres a qui nous pouvons faire confiance pour nous aider dans la bataille pour la liberté, sont ces « rebelle, fils de Dieu » (genèse 8 :4) ou les Nordic se sont cassées des règnes de l’association collective et ont illuminé le chemin de l’intérêt personnel rationnel pour l’homme.

La génétique et l’ingénierie sociale utilisées par l’Elohim originales à essayé de maintenir l’homme subalterne. Après s’être rendu compte que l’homme pourrait devenir une menace pour l’ordre du jour des Elohims à la Tour de Babel, les différents membres de l’Elohim ont construit des congrégations et des villes de disciples (esclaves). Le recrutement d’Abraham, dans la Bible par le « lord » (genèse 12 :1-3 ; 17 :7-8) était un exemple de la façon dont l’Elohim a choisi des humains et était d’accord sur le « Soyez leur Dieu », nombreux d’autres système religieux de croyance, ont établis par l’Elohim afin de maintenir l’homme divisé et ainsi être incapable de travailler ensemble pour leur propre amélioration. Par exemple, « les anges » ; Gabriel a établi la religion juive et puis a tourné autour et a établi la religion rivale de l’islam. Les dieux du Hindus, des Grecs, du Sumérien, des indiens d’Amérique et des autres ont été également établis par l’Elohim.

Les Elohims sont des membres de la Confédération Galactique, un groupe de races extraterrestres pareillement orientées, dont sa mission est d’aligner toutes les races planétaires avec la volonté de l’association collective. Leur ordre du jour final est obéissance altruiste à la règle. La bible parle d’un moment ou le monde entier sera sujet à la volonté de…Selon les écritures de l’Elohim. Comme nous montrons dans tout notre site web, la volonté de l’Elohim ne soutient pas le bon de la race humaine et doit être agressivement résistée si nous devons survivre.

C’est le groupe le plus âgé d’extraterrestre dans l’univers dont nous savons qu’ils sont ceux qui font la guerre avec l’Orion, et qui manœuvrent les Gris.

 

 

L’homme et les Elohims

Création de l’homme par les Extraterrestres Elohim
et imminence de la venue de leur dernier Messager.

Les Maîtres de la Hiérarchie spirituelle, les clairvoyants et les grands contactés savent que, durant certains épisodes de la « préhistoire » de notre humanité et jusque vers le milieu de l’époque Atlantéenne, la Terre fut bien souvent visitée par des émissaires de civilisations extraterrestres.

Il y a quelques années, un groupe de télépathes apprit qu’un astronaute du nom de Fen-Tsé était ainsi arrivé jadis sur la Terre à bord d’un vaisseau en forme de poisson. Il venait de l’étoile Sian-Youan, qui est le nom donné par ses habitants à Regulus, autrement dit Alpha de la Constellation du Lion, qui se trouve à 77 années-lumière de notre planète.

La trame akhashique présentée à ces télépathes leur montra que le voyage de Fen-Tsé avait à l’époque duré environ 200 années terrestres, durant lesquelles il s’était lui-même plongé dans un état d’hibernation spatio-temporelle, en même temps que les autres membres de l’équipage du vaisseau. Car en cet âge reculé, les habitants de Regulus n’avaient pas encore mis au point le système de propulsion astronautique qui semble permettre aujourd’hui à un grand nombre de Galactiques de franchir le mur de la lumière (Cf. notre page consacrée aux technologies supraluminique).

Selon la trame, Fen-Tsé était un homo sapiens aux traits asiatiques; il fut à l’origine de la création de la race jaune et de la fondation de toutes les civilisations de l’Extrême-Orient.

Non seulement toutes les connaissances scientifiques, métaphysiques, alchimiques, théurgiques actuellement disponibles sur notre planète furent sans doute importées jadis d’autres systèmes solaires de notre galaxie par des Êtres Cosmiques dont Fen-Tsé et Kwan-Yin, qui fit le voyage à ses côtés, ne sont que des représentants parmi beaucoup d’autres (Cf. notre page Kwan Yin et les peuples des étoiles), mais l’homme terrestre est vraisemblablement lui-même une création des Extraterrestres.

Malgré les manipulations habilement opérées au fil des siècles par les chefs des grandes religions monothéistes, cette vérité est restée inscrite aussi bien dans la Bible que dans la Kabbale.

Dans sa version originale, le premier verset de la Bible se lit ainsi : « Bereshit bara Elohim et ha shamaïm vé et ha éretz », ce qui signifie : « Au commencement les Elohims créèrent les Cieux et la Terre ».

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le mot « Dieu » n’est pas la traduction du mot « Elohim« . Enlever « Elohim » et le remplacer par « Dieu » n’est pas innocent. Ce ne fut d’ailleurs que l’une des nombreuses falsifications imaginées par les pères fondateurs de l’Église catholique pour conforter leur pouvoir ! Le mot hébreu qui désigne le Créateur dans la Bible est composé de cinq lettres: aleph, lamed, hé, iod et mem, ce qui donne: ALHIM et se prononce ELOHIM. « Elohim » signifie « les Eloha » ou encore « les El », c’est-à-dire, en réalité, non pas « Dieu » mais « les Dieux ».

Qui sont ces « Dieux » ? Pour répondre à cette question, il suffit de regarder l’Arbre de Vie ou Arbre Séphirotique de la Kabbale, qui est une représentation symbolique à la fois de l’homme, de notre système solaire et de l’univers.

L’Arbre de Vie

Selon l’Arbre Séphirotique, l’homme (microcosme) est construit à l’image de l’univers (macrocosme), et il est placé en correspondance avec différentes régions du Cosmos dont il reçoit les influences.

Kéther, la première sphère de l’Arbre de Vie, est liée aux Neptuniens, Hochmah, la seconde aux Uraniens, Binah, la troisième, aux Saturniens, Hésed, la quatrième, aux Jupitériens, Gebourah, la cinquième, aux Martiens, Tiphéret, la sixième, aux Solariens, Netzach, la septième, la sphère des Elohims, aux Vénusiens, Hod, la huitième, aux Mercuriens, Iésod, la neuvième, aux entités de la Lune, et Malkout, la dixième, aux humains de la Terre.

Il faut savoir que les Vénusiens de la séphira Netzach ne correspondent pas uniquement aux habitants de la planète Vénus mais à tous les Galactiques liés à l’énergie vénusienne, qui est l’énergie d’Amour indispensable à la création, car toute création est par essence un acte d’Amour. En ce sens, les Santiniens (dont Ashtar Sheran est le chef) sont tous des Vénusiens, alors que très peu parmi eux sont effectivement originaires de la planète Vénus.

Elohim est donc un pluriel, celui de « Eloha » et signifie : « Ceux qui viennent du Ciel », « les Célestes », « les Extraterrestres » (Ceux qui proviennent de l’extérieur de la sphère terrestre).
Parfois, d’ailleurs, les anciens textes hébraïques utilisent le mot « Adonaï », à la place de « Elohim« . Or, le mot Adonaï est lui aussi un pluriel. Il dérive de « Adon » qui veut dire Seigneur, et plus précisément de « Adoni » (possessif), qui veut dire « Monseigneur ». Littéralement, il signifie donc : « Messeigneurs ».

Il est vraiment curieux que les Hébreux – seul peuple monothéiste de l’Antiquité – aient choisi deux pluriels pour désigner leur Dieu Unique !

La Bible affirme également que : «Lorsque les hommes commencèrent d’être nombreux sur la surface de la Terre, et que des filles leur furent nées, les « Bneï-Elohim » trouvèrent que des filles des hommes leur convenaient et ils prirent pour femmes toutes celles qui leur plurent.» (Genèse 6, 1-22).

« Bneï-Elohim » est traduit tantôt par « fils des Elohims« , tantôt par « fils de la Race divine ». Ce qui prouve bien que certains fils d’Elohim n’étaient sans doute pas insensibles à la beauté de certaines filles des hommes, que les accouplements entre Elohim et femmes de notre planète étaient possibles, que certains se concrétisèrent et furent sans doute féconds.

La plupart des religions de l’Antiquité mentionnent d’ailleurs expressément l’existence de ces demi-dieux, fils d’une femme fécondée par un Eloha.

Dans un autre chapitre de la Genèse, il est écrit qu’un certain Avram se trouvait un jour assis à l’entrée de sa tente au plus chaud de la journée, lorsque, levant les yeux, il vit soudain trois Elohims devant lui venus dans l’intention de détruire Sodome. Il courut jusqu’à eux, se prosterna contre terre, et il dit : «Adonaï (Messeigneurs), si j’ai trouvé grâce à vos yeux, ne passez pas ainsi devant votre serviteur ! Qu’on aille chercher un peu d’eau. Lavez vos pieds et reposez-vous sous cet arbre.» (Genèse 18, 1-4).

Si les Elohims étaient Dieu Lui-même, ou même simplement « des » Dieux, ils n’auraient évidemment eu besoin ni de se laver les pieds, ni ne boire une eau terrestre, ni de se reposer pour reprendre des forces. Mais s’il s’agissait d’Extraterrestres humanoïdes, alors tout s’explique: une fois débarqués sur notre planète, les visiteurs de l’espace subissent les effets du champ magnétique terrestre comme les humains, surtout s’ils sont eux-mêmes humanoïdes, et ils sont alors soumis aux mêmes lois géo-biologiques que n’importe quel habitant de la Terre !

Il y a quelques semaines, ÈRE NOUVELLE révélait l’existence de ce qui, depuis la seconde guerre mondiale, est sans doute le secret le mieux gardé de l’histoire récente de notre humanité : l’existence de plus de 57 races différentes d’Extraterrestres déjà recensées par les services secrets américains. Mais ce n’est peut-être pas le premier ni le plus grand des secrets relatifs à la question extraterrestre.

Selon l’ufologue et chercheur Patrick Schifferling, le plus grand secret se situe au plus haut niveau de la hiérarchie de l’Église Catholique, ainsi que de différents courants franc-maçonniques et ordres secrets qui se réclament de son obédience. Ce secret n’est évidemment pas détenu par les personnes appartenant aux catégories sociales les plus modestes, mais par celles qui, occupant les positions les plus élevées dans notre société, possèdent certaines connaissances occultes qu’elles ont la charge de maintenir secrètes. Il s’agit d’un faible nombre d’individus sévèrement sélectionnés, occupant souvent des postes clés et des responsabilités importantes, pour la plupart très riches, et souvent même à la tête d’un pays, ou bien haut placés au Vatican.

Voici quelques extraits de l’article de l’article de Patrick Schifferling intitulé « Le grand secret » et publié sur le site Extraterrestres.ch :

« Parmi les confréries qui hantent les couloirs du Vatican, on se souvient de la fameuse Loge P2, qui avait fait scandale autour des années 1970-80, du fait, entre autres, de ses blanchiments d’argent et de ses détournements financiers énormes. Mais les membres de cette loge se sont surtout rendus célèbres par différents assassinats, notamment celui du magistrat milanais Emilio Alessandrini, éliminé le 29 janvier 1979 peu de temps après qu’il eût ouvert une enquête sur la Banque Ambrosiano, celui de son directeur, Giorgio Ambrosoli, qui fut lui aussi assassiné peu après, et celui de son patron, Roberto Calvi (grand « ami » du cardinal Giovani B. Montini qui devait devenir un peu plus tard le Pape Paul VI), qui fut lui-même retrouvé « suicidé » sous un pont de la Tamise à Londres le 18 juin 1982…

Le point commun entre ces trois victimes de la Loge P2 est qu’elles avaient toutes eu connaissance du secret le mieux gardé de l’histoire de l’humanité, auquel seuls certains êtres triés sur le volet étaient censés avoir accès.

Ce secret, le voici résumé :

II y a très longtemps, une civilisation extraterrestre, beaucoup plus avancée que la nôtre, est venue sur la Terre et y a créé toutes les formes de vie que nous connaissons actuellement, y compris celle de l’homme. Ces êtres ont créé l’homme terrestre « à leur image et à leur ressemblance », grâce à une maîtrise parfaite de l’ADN et des techniques génétiques. Ils étaient considérés comme des dieux par nos ancêtres primitifs. C’est pourquoi on trouve, dans toutes les anciennes civilisations, des traces de leur présence sur la Terre. Ils furent à la base de toutes nos anciennes religions.

En effet, à un moment donné, après avoir cohabité avec les hommes et les femmes qu’ils avaient créés et même avoir procréé avec eux – leur espèce et la nôtre n’en faisant qu’une en réalité, puisque ces deux branches de la grande Famille humaine sont sexuellement compatibles – ils quittèrent la Terre.

Ils envoyèrent (ou contactèrent) alors sur Terre des hommes et des femmes, qui devinrent leurs messagers, leurs prophètes. Et ces derniers furent les instigateurs de différents mouvements spirituels, dont certains sont devenus aujourd’hui de grandes religions avec des millions d’adeptes.

Ces prophètes sont venus à des époques différentes en fonction de circonstances spécifiques. L’époque actuelle a débuté depuis peu ; elle met fin à « l’Ère des Poissons » et se nomme « ère de l’Apocalypse » (du mot Grec « Apokalupsis » qui veut dire « révélation »). Pourquoi une « ère de la révélation » ? Parce que c’est cette époque transitoire qui verra naître et venir sur Terre le dernier des messagers, le « Messie » annoncé dans toutes les traditions et religions, celui qui lèvera complètement le voile sur le mystère de Dieu.

Voilà donc ce fabuleux secret : une nouvelle révélation nous attend, qui devrait être la dernière révélation apportée à notre humanité par ses créateurs.

Le dernier Messager, celui qui apporte la révélation, est vraisemblablement déjà incarné parmi nous, mais les dignitaires du Vatican et de la franc-maçonnerie, qui sont au courant, se refusent à le reconnaître. Pire, ils vont peut-être chercher à l’éliminer, tout en sachant qui il est. Car tous ces hauts responsables ont peur de ce qu’il va révéler. Ils redoutent particulièrement que la portée universelle de son message ne mette leurs intérêts en danger et ne leur fasse perdre leurs monstrueux pouvoirs construits au fil des siècles autour des secrets et mensonges qu’ils ont eux-mêmes intitulés « mystère de Dieu ».

Les voici, ces vérités que, pour maintenir leur pouvoir, ils continuent à vous cacher autant qu’ils le peuvent encore :

– Nous avons été créés par des êtres physiques venus de l’espace.

– Celui que l’on appelle Yahvé ou Allah, est Celui qui se tient à la tête du « Conseil des Éternels », qui est une sorte de « gouvernement » des planètes où siègent nos créateurs.

– Celui que l’on appelle Lucifer est l’Être qui mena sur Terre un groupe de créateurs qui, maintes fois, désobéirent aux directives du Conseil, notamment en créant nos premiers ancêtres, bien qu’ils aient reçu l’interdiction de créer l’homme à leur image.

Ce groupe passa également outre à l’interdiction de révéler aux hommes créés comment ils l’avaient été. Du fait des multiples infractions qu’ils avaient commises, les membres de ce groupe furent bannis pour un temps de leur planète mère et, à titre de punition, condamnés à vivre sur Terre avec les hommes. C’est pourquoi ce groupe est souvent représenté symboliquement par un « Serpent » se traînant sur notre sol terrestre.

Cependant, ces incorrigibles Extraterrestres demeurés sur notre planète désobéirent une fois de plus en bravant un autre interdit : celui de se mélanger sexuellement avec ceux qu’ils avaient créés.

Le résultat de ces unions leurs donna, évidemment, une descendance sur la Terre.

Ceux qui sont décidés à nous cacher toutes ces vérités savent aussi que certains prophètes étaient des êtres hybrides, moitié hommes moitié extraterrestres, conséquence d’unions sexuelles compatibles entre Terriens et Extraterrestres. Citons, à titre d’exemple, l’origine de la religion Shinto au Japon : elle est basée sur la naissance d’un enfant, fruit de l’union d’une femme extraterrestre (Kwan Yin) et d’un homme de la Terre.

Les « initiés » du Vatican et de certaines loges maçonniques connaissent aussi l’explication de bien d’autres choses qui restent « mystérieuses » pour le grand public. Ils savent, par exemple :

– que derrière tous les miracles accomplis par les prophètes des temps anciens il y a l’intervention de ces êtres venus d’une autre planète, car, grâce à leurs dizaines de milliers d’années d’avance sur notre technologie, ils peuvent accomplir facilement ce que nous considérons encore comme « des prodiges », en l’état de nos connaissances scientifiques embryonnaires.

– que, dans les livres, récits et/ou œuvres d’artistes, tout ce qui parle ou représente des « chérubins », des « anges » fait référence à ce peuple, qui est constitué d’êtres physiques, de chair et de sang, et dont la demeure planétaire ne se situe pas dans notre système solaire, mais quand même dans notre galaxie.

– que les habitants de cette planète se déplacent, depuis longtemps déjà, pour nous observer : leurs engins ont été remarqués dans le ciel depuis l’Antiquité. Au fil des siècles ils ont successivement été appelés « chars volants », « boules de feu », « nuées de feu », « gloire de Yahvé », « nuées rapides », « vimanas » (dans les écrits hindous), « Merkabah » (en langage judaïque), « El Boraq » (dans le Coran), « disques solaires » ou « soleils volants » (en ancienne Égypte et chez les Mayas, les Incas et les Aztèques).

Ce sont ces mêmes engins que nous appelons communément de nos jours des « UFO » (en anglais), des « OVNI » (en français) ou simplement des « soucoupes volantes », nous référant à des objets coutumiers, tout comme le faisaient les soldats romains lorsqu’ils décrivaient des « boucliers volants »… La plupart de ces véhicules sont les vaisseaux spatiaux de ce peuple extraterrestre particulier qui nous a créés, ou éventuellement d’autres peuples extraterrestres autorisés par nos créateurs à venir nous observer.

Ces « hauts prélats de la Curie Romaine » et ces « grands Maîtres de loges maçonnes » savent aussi que le dernier des prophètes doit naître en Occident… Il nous apportera, à nous Terriens, « la Vérité » à laquelle aspirent la plupart d’entre nous.

Il ne parlera pas au nom d’un Dieu unique et immatériel, mais au nom d’un peuple entier, au nom « des » Dieux. Il aura notamment un discours qui encouragera les Africains à retrouver leurs racines, à se reconstruire, à quitter et abjurer la religion chrétienne qui n’est qu’une imposture.

Or, ces « initiés », ces « hauts dignitaires » que nous avons évoqués sont parfaitement au courant de tout ce que je viens de vous expliquer ! Ils savent que l’arrivée de ce « dernier des prophètes », la venue de cet ultime « messager des dieux » sonnera la fin de la Chrétienté, ils le savent, et cela le fait tremblé!

Ils savent qu’un effondrement de l’Église est prévu, et que l’on peut s’attendre, dans un avenir assez proche, à ce que nos créateurs extraterrestres nous recontactent, car ils reviendront officiellement dès que leur actuel Ambassadeur sur Terre, le véritable Messie, aura accompli sa mission.»

Le retour du Messager, du véritable Messie, à la fin des temps (c’est-à-dire à la fin de l’Ère des Poissons) est confirmé par tous nos anciens textes sacrés, à commencer par les Évangiles où l’on peut lire :

« Il y aura des signes dans le Soleil, la Lune et les étoiles. Sur Terre, les nations seront affolées par le fracas de la mer et de la tempête. Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche. Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans la débauche, l’ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste. Comme un filet, il s’abattra sur tous, les hommes de la Terre. Restez éveillés et priez en tout temps. Ainsi vous serez jugés dignes d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. »

Évangile de Luc 21, 25-28 et 34-36.

Et aussi :

« Après la tribulation paraîtra le signe du Fils de l’Homme dans le ciel; et alors toutes les tribus de la Terre se lamenteront et verront le Fils de l’Homme venant sur les nuées du ciel, avec puissance et une grande gloire. Et Il enverra Ses anges avec un grand son de trompette. Et ils rassembleront Ses élus des quatre vents, depuis l’un des bouts du ciel jusqu’à l’autre bout… Mais comme ont été les jours de Noé, ainsi sera aussi la venue du Fils de l’Homme. Car, comme dans les jours avant le déluge où l’on mangeait et buvait, où l’on se mariait et donnait en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans l’Arche, et comme ils ne connurent rien, jusqu’à ce que le déluge vint let les emportât tous, ainsi sera la venue du Fils de l’Homme. Alors deux hommes seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé; deux femmes moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée. Veillez donc et soyez prêts, car vous ne savez pas à quelle heure Votre Seigneur vient. »

Évangile de Matthieu 24, 32 et 36-42

Ces versets incitent à l’humilité et à la méditation. À chacun d’en tirer les enseignements et les conclusions qu’il jugera appropriées, en son âme et conscience.

ÈRE NOUVELLE – Décembre 2006

http://www.ledifice.net/7177-3.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s