KAPPAS

Données Astronomiques : Sur Terre.

Apparence Physique : REPTILIEN

Renseignements sur le dossier :

  • Témoins : Document SEALS (sur le Web),
  • Témoins : Riley Martin, John Rhodes,
  • Témoins : David Icke.

Fiabilité : Bonne

Sources : l’article ci-joint.

 

Kappas :

Les Reptiliens

…………………….

Reptilien – Serpent – Serpent Iconographie se trouve sur toute la planète, dans le travail de l’art et pétroglyphes, se référant à la spirale de la conscience et de la création de l’ADN humain. Il est truffé de métaphores sur les origines et la destinée humaines. De l’ Ouroboros à des mythes anciens, les références au Serpent définissent notre voyage.

Description : Typiquement, les Reptiliens sont décrits comme de 6-8 pieds de haut, bipède, ayant une peau écailleuse vert, ont une mauvaise odeur, ont de grands yeux habituellement jaune ou or, avec une pupille verticale. Ils sont parfois liés à des mythes sur les anciens astronautes qui seraient venu sur terre pour semer la planète et ont promis de revenir un jour.

Humanoïdes reptiliens sont une race d’humanoïdes intelligents proposé, surnaturels, ou très développés reptiles comme dans la mythologie, la fiction populaire, théories pseudo-scientifiques et dans les écrits de conspirateurs « New Age ». Ils apparaissent dans certaines théories de la conspiration, notamment ceux de Riley Martin, John Rhodes, David Icke, et la science-fiction. Les Reptoïdes, un mot conjoint définissant êtres reptiliens-Humanoïdes, est le nom le plus populaire, utilisé pour décrire ces êtres cryptid, bien que certains auteurs se réfèrent également à eux comme les Dinosauroïdes, les Lézards. D’autres noms incluent les Draconiens, Sauriens et Sauroïdes. Ils sont souvent décrits comme étant de couleur verte ou or. Comme pour les autres cryptids, personne n’a apporté la preuve de l’existence d’humanoïdes reptiliens, et les allégations de leur existence, peut au mieux être dénommée crypto zoologie ou pseudoscience.

 

 

Asie de l’Est

Les Chinois, Coréen et Japonais parlent à travers leur histoire de L-Ng (en Coréen Yong, Ryu en Japonais) ou de Dragons, conçu dans les deux formes physiques et non-physiques, mais rarement représenté sous forme humanoïde, bien qu’ils puissent assumer une non-forme humaine-reptilian.

Les Japonais ont des contes sur les Kappas, des humanoïdes essentiellement reptiliens.

En Chine, la Corée et le Japon, royaumes sous-marins où vivent les Rois Dragons et leurs descendants sont appelés, ainsi que la lignée de l’homme d’une race de Dragons. Cette lignée a été souvent affirmée par des Empereurs Asiatiques, qui étaient soupçonnés d’être en mesure de changer la forme de l’homme de Dragon à volonté, un peu comme le concept moderne de reptiliens de « shapeshifting ». Cependant, le Dragon est considéré comme le bien plutôt que le mal dans la tradition orientale.

Moyen-Orient

Au Moyen-Orient, des êtres reptiliens allant de certains Jinns, aux Dragons et hommes-serpents, ont été parlé depuis les temps anciens. Dans un des livres apocryphes prétendant être le Livre perdu de Jasher, une race de serpent est décrite.

Dans le Livre de la Genèse, Dieu punit le serpent pour tromper Ève à manger du fruit de l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal en décrétant : «Sur ton ventre tu iras, et poussière tu manger tous les jours de ta vie » (Genèses 3:14). Traditionnellement, beaucoup ont senti que cela impliquait que le serpent (un serpent ou un reptile) avait les jambes avant. Ainsi Il est donc souvent dépeinte dans l’art occidental comme un humanoïde (femme) avec la queue d’un serpent, et parfois lézard avec des pieds, comme dans un détail de la Jugement Dernier de Bosch.

Au Moyen Age jusqu’à l’époque moderne, le Diable a souvent été conçu comme un humanoïde avec des caractéristiques reptiliennes, comme l’étaient les démons en général. Mais la référence du Nouveau Testament de l’Apocalypse 12: 9, qui identifie le serpent de la Genèse comme Satan lui-même (le «dragon, diable, Satan, le serpent ancien, » etc.), donne un aperçu d’un autre angle. Le serpent dans le Jardin d’Eden était Satan lui-même, un beau être surnaturel (soit appelé un «serpent» symboliquement, ou parce qu’il s’est manifesté souvent dans un dragon / formulaire comme un serpent). D’où la référence à «ramper» et «manger la poussière » est purement symbolique de son ultime défaite et l’humiliation.

……………….

http://www.crystalinks.com/reptilians.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s