Les Aliènes sur la Lune :

La vérité exposée, est un documentaire (1h41) de la chaîne Syfy, qui révèle la vérité controversée sur la présence extraterrestre sur la Lune à l’occasion du 45ème anniversaire de la mission Apollo 11, montrant certaines évidences convaincantes comme de vastes structures artificielles et ruines de cités, sur le fait que la Lune soit peut-être habitée, ainsi que les témoignages d’experts et d’astronautes qui ont marché sur la Lune et qui dévoilent de nouveaux faits et des preuves.

 Le 20 juillet 2014, marquait les 45 ans du premier alunissage de l’homme sur la Lune. Nous avons tous vu les images et connaissons l’histoire, dite officielle. Mais qu’est-ce qui n’a pas été dit ? Qu’est-ce qui s’est réellement passé ? Qu’ont rencontré les astronautes sur la surface lunaire, et qu’est-ce que les gouvernements de notre planète ne veulent pas que nous sachions ? Aliens on the Moon : Truth exposed, présente des images de la NASA qui n’ont jamais été vues avant, nous montrant de vastes structures artificielles qui suggèrent que la Lune aurait pu servir de base et possiblement d’une zone de transit, par de mystérieux extraterrestres.
Des experts, ainsi que des astronautes qui ont marché sur la Lune, dévoilent de nouveaux faits et des preuves pour la première fois, avec également des survols en 3D des construction lunaires s’inspirant des vraies données de la NASA, et des images d’une prétendue femelle extraterrestre récupérée lors d’une mission américano-soviétique secrète sur la Lune dans les années 1970.

Certains prétendent que les alunissages n’ont jamais eu lieu, mais qu’ils ont plutôt été mis en scène. D’autres pensent que les humains se sont bien rendus sur la Lune, mais ont été sommés de rester à l’écart par les extraterrestres…

Parmi les nombreux sujets abordés, des photos montrent l’existence de ce qui ressemble à des installations, des usines, des vaisseaux spatiaux, et d’énormes antennes paraboliques. Beaucoup de signes extraordinaires d’une présence extraterrestre lunaire existent et seraient cachés de l’autre côté de la Lune. Une structure gigantesque ressemblant à une centrale nucléaire de tour de refroidissement s’élève du fond d’un cratère parfaitement rond ou plat. Située à proximité, une autre grande structure avec un pipeline s’étend sur un angle de 45 degrés, jetant une ombre évidente.

Aussi, l’entrevue surprenante avec l’astronaute d’Apollo 11, Buzz Aldrin, qui révèle qu’un OVNI a suivi le vaisseau spatial pendant trois jours durant son chemin vers le moonwalk historique. Aldrin revient également sur certaines des photos lunaires qui suggèrent fortement des structures exotiques sur la Lune, puis, l’affirmation catégorique de l’astronaute d’Apollo 14, Edgar Mitchell, comme quoi les OVNIs sont réels, qu’il existe une présence extraterrestre sur Terre et dans l’espace autour de nous et que le gouvernement des États-Unis a été mis au courant de ce fait depuis plusieurs décennies, et l’interview exclusive de Vito Sacchari, qui raconte son histoire impliquant la NASA et 2000 photos lunaires prises en 1979 contenant clairement des structures exotiques massives sur la Lune.

Les ruines des cités lunaires s’étendraient sur des kilomètres. Elles renfermeraient des dômes gigantesques édifiés sur des fondations massives reliées par de nombreux tunnels, ce qui oblige les scientifiques à reconsidérer leurs anciennes hypothèses à propos de la formation de la Lune. D’ailleurs, ils n’arrivent toujours pas à comprendre comment est né notre satellite naturel ni de quelle manière ont commencé les révolutions qu’il effectue autour de la Terre.

Les amas de ruines découverts sur la Lune ne peuvent en aucun cas être assimilés à des formations géologiques naturelles, car leur disposition et leur structure géométrique sont bien trop complexes pour l’envisager. On a découvert dans la partie supérieure du lieu-dit Rima Hadley, non loin du site d’alunissage d’Apollo 15, une construction entourée d’une haute muraille en forme de D. À ce jour, des constructions artificielles du même genre ont été découvertes dans 44 sites différents.

Selon Neil Armstrong, les extraterrestres ont une base sur la Lune et ils voulaient que nous cessions d’y aller, et que nous restions éloignés de la Lune.  Milton Cooper, un agent du renseignement naval, nous dit que la Communauté du renseignement appelle la base extraterrestre Luna. Cette base, sur la face cachée de la Lune, a été vue et filmée par les astronautes d’Apollo. « La base, une exploitation minière qui utilise de très grandes machines et les immenses vaisseaux extraterrestres décrits dans les rapports d’observations comme des vaisseaux-mères existent sur la Lune », dit  Milton Cooper.

En 1979, Maurice Chatelain, ancien chef  des systèmes de communications de la NASA, a confirmé qu’Armstrong avait effectivement rapporté au contrôle de mission que deux grands objets mystérieux les regardaient après avoir atterri près du module lunaire sur le bord d’un cratère. « Ces rencontres ont été de notoriété publique dans la NASA, mais personne n’en a parlé jusqu’à présent en raison de la censure », a-t-il révélé. Armstrong a confirmé que l’histoire était vraie, mais il a refusé d’entrer dans les détails, autre que d’admettre que la CIA était derrière la dissimulation.

Les scientifiques soviétiques ont été les premiers à confirmer l’incident. « Selon nos informations, la rencontre a été signalée immédiatement après l’alunissage du module », a déclaré le Dr Vladimir Azhazha, un physicien et professeur de mathématiques à l’Université de Moscou.

Des scientifiques et ingénieurs impliqués dans les projets d’exploration de Mars et de la Lune ont fait part des résultats de leurs découvertes lors d’une réunion au Club National de la Presse à Washington DC, le 21 Mars 1996. Ils révélaient pour la première fois la présence sur la Lune de structures et d’objets artificiels. Le discours des scientifiques était plutôt prudent et évasif, et ne faisait pas référence aux OVNIs. Selon eux, l’existence de ces artéfacts était possible, mais cette information était en cours de traitement.

Il fut également mentionné lors de cette réunion que l’Union Soviétique possédait des preuves photographiques de la présence d’une telle activité sur la Lune. La nature de cette activité demeure indéterminée, mais ces traces seraient indéniables en de nombreux points de la surface lunaire, comme en témoigneraient les milliers de photos et vidéos provenant des vaisseaux Clémentine et Apollo qui ont été projetées, dont beaucoup ont trouvé très surprenant que ce matériel n’ait pas été rendu public plus tôt. Les spécialistes de la NASA ont répondu qu’il était difficile de prévoir les réactions du public devant la révélation que des créatures étrangères avaient foulé ou foulent peut-être encore le sol lunaire. Ils ajoutèrent qu’il y avait également d’autres raisons à ce secret, et que le contrôle dépassait la NASA elle-même. Le spécialiste des études lunaires, Richard Hoagland, a par ailleurs déclaré que la NASA procédait toujours à la retouche des photos avant leur publication. Hoagland, ainsi que d’autres chercheurs, avancent l’idée qu’une race extraterrestre a utilisé la Lune comme une base d’opérations spatiales durant leurs activités sur la Terre et qu’on en trouve le reflet dans les mythes et légendes de nombreuses cultures terrestres.

Depuis plusieurs décennies, le sujet suscite régulièrement des interrogations et des théories plus ou moins crédibles. La toute première anomalie mondialement diffusée, celle d’Apollo 8 en décembre 1968, a été publiée dans Paris Match n°1028 le 18 janvier 1969. Ainsi, des personnes affirment avoir reconnu en certaines formes des vaisseaux voire des constructions extraterrestres installées sur la Lune. Néanmoins, le plus souvent, il reste difficile à déterminer ce qui a exactement provoqué les formes observées. Phénomènes géologiques, artefacts ou autres ?
Compte tenu des nombreuses questions liées au satellite de la Terre, il est indéniable que tout n’est pas aussi simple que certains voudraient le faire croire. Pourquoi après la mission Apollo 17 tous les programmes lunaires ont-ils été stoppés et que nous ne souhaitons pas poursuivre l’exploration de la Lune ? Qu’ont-ils vu là-bas pour décider de ne jamais y retourner ?
Tout cela fait réfléchir, alors faites vos recherches, et jugez par vous-même.

http://www.inexplique-endebat.com/2015/05/aliens-sur-la-lune-la-verite-exposee.html

Publicités