Enlèvement Extraterrestre, hallucination ou réalité

Enlèvement Extraterrestre, hallucination ou réalité

Avez-vous déjà été enlevé par des aliènes? La question est moins absurde qu’il n’y paraît. Des milliers de personnes sont convaincus qu’ils ont été victimes d’un tel rapt et que leur mémoire a été effacée pour qu’elles n’en aient plus aucun souvenir.

En 1989, John Edward Mack, professeur à l’université de Boston, rencontre un certain Budd Hopkins, un artiste new-yorkais qui venait en aide aux personnes qui pensaient avoir été enlevées par des extraterrestres.

Mack apprit ainsi, à sa grande surprise, qu’il existait aux États-Unis des gens qui assuraient avoir été tirés de leur lit par de petits êtres à la peau grise, aux grands yeux noirs, qui les avait transportés dans un Ovni où ils avaient été soumis à des examens médicaux, puis relâché une fois leur mémoire effacée.

Mais sous hypnose, il retrouvaient des souvenirs précis de ce qui leur était arrivé.

Aliénation mentale ?

John Mack soupçonna tout naturellement que les souvenirs des personnes enlevées devraient en fait suggérée par hypnotiseur à travers les questions qu’il leur posait. Il pensa aussi qu’il s’agissait de névrosés.

Mais lorsqu’il rencontra certains de ses kidnappées il fut étonné, il fut confronté à des gens parfaitement normaux, aucun d’entre eux ne semblait souffrir de troubles psychiques.

La plupart n’avaient de plus jamais entendu parler d’enlèvement par des Gris auparavant. Il existait des similitudes intéressantes dans les descriptions qu’ils faisaient de leurs ravisseurs, de l’intérieur du vaisseau, et de ce qui leur était arrivé.
A l’évidence, ces gens disaient ce qu’il pensait être la vérité.

Lorsque Hopkins lui demanda s’il pouvait lui adresser des patients vivant autour de Boston, Mack accepta.

Entre l’été 1990 et la publication de son livre « abduction » quatre ans plus tard, il reçu plus de 100 « kidnappés ».
Leur âge allait de 2 à 57 ans, et ils provenaient de toutes les catégories sociales: étudiantes, femme au foyer, écrivain, homme d’affaires, informaticien, musiciens, et même psychologue.

Le cas de Catherine.

Catherine était une étudiante en musicologie de 22 ans, elle travaillait le soir dans un night-club. Un soir de février 1991, après son travail, elle est partie faire un tour en voiture.

Lorsqu’elle rentra chez elle, elle s’étonna de l’heure tardive, la balade avait duré 45 minutes de plus qu’elle ne le pensait. Elle saignait du nez, ce qui ne lui était jamais arrivée.

Le lendemain, la télévision annonça qu’on avait aperçu un Ovni dans la région de Boston. Quelqu’un lui conseilla de consulter le docteur Mack.

Après plusieurs séances d’hypnose, les souvenirs de l’enlèvement firent surface. Catherine se souvint qu’elle avait déjà été enlevée à l’âge de trois ans, puis à sept ans.

Enfin, elle se remémora ce qui s’était passé pendant les fameux trois quarts d’heure manquants alors qu’elle roulait dans les bois, elle s’était sentie comme paralysé.

Des aliènes l’avaient sorti de sa voiture et emmenée dans un Ovni, où ils lui ôtèrent ses vêtements. Lorsqu’elle leur conseilla, furieuse, de louer plutôt une vidéo pornographique, ils parurent étonnés, l’idée la traversa qu’ils ignoraient ce que pouvait être la pornographie.

Ses ravisseurs la conduisirent dans une pièce immense, rempli de table sur lesquels étaient couchés des êtres humains. Ils la firent s’allonger et introduisirent un instrument dans son vagin. Lorsqu’ils en retirèrent, il y avait quelque chose au bout, apparemment un foetus de trois mois.
Or trois mois auparavant, roulant sur une route déserte en pleine nuit, elle s’était arrêtée pour se reposer, elle n’avait aucun souvenir de ce qui s’était passé ensuite, mais elle pensait que c’est à ce moment qu’elle avait été fécondée. Les aliènes devaient se livrer à des expériences de fécondation.

À ce stade, Catherine était folle de rage contre les extraterrestres, au fil des séances avec Mack, sa colère se calma. Elle en vint à l’idée que les aliènes étaient peut-être plus évolué que nous sur le plan spirituel et émotionnel.

Elle finit par devenir l’un des soutiens les plus actifs du docteur Mack, en aidant les autres victimes à surmonter leurs traumatismes.

En 1961, Betty et Barney Hill rentraient chez eux dans le New Hampshire lorsqu’ils aperçurent un Ovni.

Tous deux s’évanouirent et se réveillent deux heures plus tard dans leur voiture. Sous hypnose, l’un et l’autre se souvient avoir été amenés à bord d’une « soucoupe » et examinés.

Le livre que John G.Fuller leur a consacré, « The interrupted Journey », et l’un des comptes-rendus d’enlèvement les plus convaincant jamais publiés, il inclut des transcriptions détaillées des séances d’hypnose.

On pourrait conclure de ces témoignages que la Terre est en danger. Mais pour John Mack, l’expérience qu’ils avaient vécue semble avoir ouvert la conscience de ceux qui ont été enlevés, son propre travail avec les victimes lui a apporté un riche corpus de preuve permettant de penser que le cosmos, loin d’être dépourvu de sens et d’intelligence, est au contraire imprégné d’une sorte d’intelligence universelle, à laquelle l’intelligence humaine est apparentée, et elle doit participer.

http://www.paranormal-info.fr/enlevement-extraterrestre-abduction-a8.html

Publicités