La JASON Society

La JASON Society

 

Nous avons évoqué la table ronde qui a vu naître en 1921 le RIIA, le Royal Institute of International Affairs et le CFR, le Council on Foreign Relations. Le cœur du CFR est l’ordre des Skull & Bones, l’élite de cet ordre s’appelle Order & Quest, connu sous le nom de Jason Society. Les membres forment un cénacle sur lequel agissent les membres du noyau dur, par conviction personnelle, par le mécénat et la pression sociale. De cette façon, l’organisation a pu recruter des personnes très influentes comme Henry Kissinger. Au début des années cinquante, les Rockefeller ont fait un don de 50 000 dollars à Kissinger, ce qui représenté une grosse somme d’argent à cette époque là et il est devenu membre du CFR.

A l’élection du Président des Etats-Unis en 1952 et 1956, les deux candidats, Stevenson et Eisenhower étaient membre du CFR, en 1960 c’étaient Nixon et Kennedy, en 1968 Nixon et Humphrey, en 1972, Nixon et MCGovern, puis Bush et Clinton. Tous sont membre du CFR. Les membres sont recrutés sans exception parmi les Skull & Bones et le Scroll & Key de Harvard et de Yale. Ces deux sociétés, appelé aussi fraternité de la mort, forment une branche des Illuminati. Tous deux sont reliés à des organisations mères en Angleterre, The group de l’université d’Oxford et le All Souls College.

Tous les membres de la Jason Society sont issus de l’ordre des Skull & Bones, le cœur du CFR et de la Commission Trilatérale. Ce sont des gens qui dirigent véritablement les Etats-Unis. Benjamin Franklin était déjà un de leur membre. Prescott Bush, le père de Georges, en était également, il avait soutenu Adolf Hitler, dirigeant de la branche exotérique de la société de Thulé.

Il est important de savoir que tous les membres des Skull & Bones prêtent serment, ce qui les dégage de toute responsabilité envers leur nation, leur roi ou leur gouvernement. Ils jurent fidélité à leur ordre et à son objectif, le Nouvel Ordre Mondial. Georges Bush n’est pas un citoyen ordinaire, il encourage par exemple le démantèlement des Etats-Unis et l’avènement du Nouvel Ordre Mondial. Par le serment qu’il a prêté à son initiation, il s’est dégagé de son serment de président des Etats-Unis.

La Jason Society, ou Jason Scolars a emprunté son nom à la mythologie Grecque, à la légende de Jason et de la toison d’Or. La toison d’or symbolise le rôle de la vérité. La Jason Society est donc à la recherche de la vérité. Le Nom JASON s’écrit avec des lettres Majuscule, quand il s’applique à la société secrète.

Des documents secrets, que Bill Cooper a pu étudier quand il était membre de la Naval Intelligence, atteste que le Président Eisenhower avait chargé la JASON society de rassembler toutes les informations sur la présence extraterrestre, pour distinguer le vrai du faux.

Il existe une autre société, le groupe Jason, auquel appartiennent les membres du groupe Manhattan ; dans lequel ont été réunis les meilleurs physiciens Américains pour construire la bombe atomique. En 1987, ce groupe comptait quatre Prix Nobel.

A l’heure actuelle, le groupe Jason sert de consultant scientifique pour le gouvernement Américain. C’est sans doute le seul groupe de scientifiques qui connait l’état réel des avancées technologiques Américaines. Ce groupe set entouré de mystère, il refuse de communiquer la liste de ses membres, ainsi que leurs postes dans les instances gouvernementales. Par son action en coulisse, Le groupe Jason a accompagné les Etats-Unis dans toutes les décisions du plus haut degré de sécurité des cinquante dernières années. Cela comprend le programme SDI (la guerre des étoiles), la guerre sous-marine, les projets sur l’anti-gravitation ainsi  que l’évaluation et les conséquences de l’effet de serre. Chaque membre touche une indemnité journalière de 500S. Le groupe Jason a étudié l’effet de serre pendant des années, il est arrivé à la conclusion qu’il conduira un jour à une ère glacière.

Après les indications du Pentagone, le groupe Jason est couvert par le secret-défense du plus haut degré. Quand les membres sont envoyés en mission sur des navires de guerre ou sur des bases militaires, ils ont le rang d’un Rear-Admiral, un Amiral deux étoiles. Les seuls documents que l’on a pu trouver à ce sujet sont extraits du « Pentagon Papers ». On y apprend que le groupe Jason a été chargé d’édifier une barrière électronique entre le Nord et le Sud Viêtnam, pour empêcher toute intrusion venant du Nord. Apparemment cela n’a pas si bien fonctionné. Le secret autour de ce groupe est si bien gardé qu’il n’existe pas d’information à son sujet, a par ce que nous venons de décrire. Le secret parmi les membres est donc total.

Le groupe Jason est administré par la Mitre Corporation. Le courrier qui est adressé à cette organisation atterrit dans le bureau du groupe. Ainsi on évite que le nom apparaisse publiquement. Quelle est la différence entre la JASON Society et le groupe Jason ? La JASON society est, d’après nos informations, l’un des plus hauts degrés des Illuminati, au dessus des Skull & Bones. Le groupe Jason est une organisation scientifique, qui travail pour la JASON society et pour le gouvernement Américain, pour des projets secret. Dans le chapitre Majestic12, qui parle de la commission secrète qui surveille les contacts avec les extraterrestres, Cooper explique que six membres de Majestic12 font parti de la JASON society et du CFR, qu’ils ont été nommés par le Président Eisenhower. Eisenhower a nommé six autres membres, choisi parmi les membres du gouvernement et du CFR. Majestic12 est composé de 19 membres en tout, y compris le Dr Edward Teller et les six scientifiques de la JASON Society.

Nous pensons que 8 membres du conseil de direction de la JASON Society sont membres du MJ12 (Majestic12), ainsi que William Happer et E. Teller. Il semble que le MJ12 et la JASON Society forment ensemble Le Committee on the Clear and Présent Danger, alias Committee 5412, dont nous parlerons plus loin.