Jacques F. Vallée

Jacques F. Vallée

 

Jacques Vallée sert en tant que partenaire général de l’Euro-Amérique, un groupe de la Silicon Valley qui investit en Amérique du Nord et en Europe, principalement dans la haute technologie.

Il est né en France, où il a obtenu un baccalauréat en mathématiques à la Sorbonne et d’une maîtrise en astrophysique à l’Université de Lille. En venant aux États-Unis comme astronome à l’Université du Texas, où il a co-développé la première carte sur ordinateur de Mars pour la NASA, Jacques a ensuite déménagé à la Northwestern University, où il a reçu son doctorat en informatique. Il a continué à travailler à SRI International et l’Institut pour l’avenir, où il a dirigé le projet de construire le premier système de conférence basé sur le réseau dans le monde tant que chercheur principal sur Arpanet, le prototype de l’Internet.

Un capital-venture avec l’Euro-Amérique depuis 1987, Jacques Vallée a servi comme un investisseur à un stade précoce et directeur de nombreuses entreprises, y compris SangStat Medical, une société de biotechnologie basée à Menlo Park, en Californie et Nantes, France; Accuray, une société de dispositifs médicaux spécialisée dans la chirurgie robotique; Ixys, une société de semi-conducteurs de puissance; et Ubique, Inc., une société de téléconférence Web (racheté par AOL). Autres investissements qu’il a dirigés comprennent Com-21, P-Com, harmoniques Lightwaves, ISOCOR et Mercury Interactive, ce qui a rendu une introduction en bourse réussie sur le marché Nasdaq.

Il a également servi en tant que directeur des systèmes de données de classe, une société de logiciels de gestion de réseau (acquis par Cisco), et Trivnet, Ltd, spécialisée dans le micro-paiement. Jacques est un membre du conseil de la science pour le fonds d’investissement Français Genopole, basée à Evry (www.genopole.com) spécialisée dans les sciences de la vie et un fiduciaire de l’Institut pour le Futur (www.iftf.org). Il a contribué une « Lettre de la Californie » colonne pour Le Figaro, archivé dans le blog, (www.jacquesvallee.net/blog/blog.html).

En dehors de son travail avec la technologie et de la finance d’informations, Jacques a eu un long terme intérêt privé à l’astronomie, à l’écriture de fiction et dans les frontières de la recherche, notamment les phénomènes aériens non identifiés. Il siège également au conseil consultatif scientifique de Bigelow Aerospace à Las Vegas, Nevada (www.bigelowaerospace.com). Il a reçu le Prix Jules Verne à Paris pour un roman de science-fiction en Français. Jacques et sa femme Janine en direct de San Francisco. Ils ont deux enfants.

 

 

http://www.bibliotecapleyades.net/ciencia/ciencia_vallee_a.htm

Publicités